Aller au contenu

Le sujet de l’empreinte carbone a commencé à être adressé par le marché de la publicité dès 2020.  La France a d’ailleurs été l’un des tous premiers pays à initier des réflexions dans ce sens. Les deux premières années, une grande majorité des régies publicitaires ont débuté leurs premiers travaux sur leur propre mesure carbone liée à la diffusion publicitaire. En parallèle, le SRI (Syndicat des Régies Internet) a œuvré à définir un référentiel de mesure de la consommation carbone de la diffusion publicitaire digitale comprenant les serveurs, les réseaux ainsi que les devices. Un référentiel qui est aujourd’hui un socle commun. C’est ainsi qu’en 2021, NRJ Global en collaboration avec EcoAct a produit sa première calculette carbone liée à la diffusion publicitaire sur le périmètre de ses marques media (radio-audio, tv-vidéo). Cette première phase exploratoire a permis d’apprendre, de comprendre et d’agir en baissant le poids des fichiers publicitaires, tout en assurant la qualité des créations publicitaires.

Dans cette même période, sous l’égide de l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom), du CGDD (Commissariat Général au Développement Durable) et du Ministère de la transition écologique, l’ensemble des acteurs se sont fédérés autour d’une démarche engageante. Ce dispositif dit « contrats climat » est un outil de démarche volontaire qui vise notamment à favoriser la transition écologique du champ de la communication commerciale. NRJ Group a souscrit un contrat climat dès juin 2022 (renouvelé en juin 2023). Un des axes de ces « contrats climat » consistait à la mise en place d’une mesure de l’empreinte carbone de la diffusion d’un service de publicité radio et audio (exprimée en t CO2e). C’est ainsi que le Bureau de La Radio a fédéré l’ensemble des régies publicitaires nationales radio de France pour établir un référentiel commun, et a annoncé début 2023, la mise en place d’une calculette commune avec DK.

De ses enseignements, NRJ Global peut désormais conseiller ses clients en proposant des dispositifs low carbone. Début 2024, les membres du BDR ont agi collectivement en mettant en place de nouvelles normes techniques communes en audio digital.

La sensibilisation des collaborateurs, la formation interne, la mise en place de process et l’approche collaborative ont été les fondements de ces travaux.

Les prochaines étapes envisagées sont le partage de l’accès aux calculettes auprès des acteurs du marché agences et annonceurs, l’automatisation des mesures et l’étude de la mesure de l’empreinte carbone des productions publicitaires radio-audio.

La suite de l’article et le téléchargement sont réservés aux membres ou aux détenteurs de crédits

Vous êtes membre ou vous avez des crédits ?

Se connecter

Rejoindre l’IREP

  • Accédez à l’ensemble de la base Com’Search
  • Participez aux events de l’IREP toute l’année
  • Échangez et networkez avec le réseau
Devenir membre Ou

Acheter le contenu

Vous pouvez acheter uniquement ce contenu ou des packs de crédits pour plusieurs contenus de la base Com’search.

Acheter le contenu

Ses publications